Mai : visites « bout de champ » céréales sortie hiver

Date : le jeudi 6 mai 2021, à partir de 9h15

Lieux : 9h30 aux Martres d’Artière puis 11h30 à Lempdes (63)

Adresse : Rendez-vous sur le 1er site à 9h15 au domaine de la Borde, 63430 Les Martres d’Artière (à la sortie des Martres, moins d’un km après le panneau, tournez à droite direction « la Borde » / « Chemin de Pimprenelle »)

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des activités du GIEE « Les Bio motivés de Limagnes », mais est ouverte au plus grand nombre ! Cette matinée vise à faire le point sur l’état des cultures, et à faire le point sur les effets de différents modes d’implantation des céréales.
Ce temps d’échanges sur le terrain s’adresse à tous, à la fois aux « débutants » et aux « confirmés » dans la pratique de l’agriculture biologique, pour le partage et l’échange autour et à partir de vos expériences de terrain respectives. Journée organisée en partenariat avec la chambre d’agriculture du Puy de Dôme.

Au programme : visites de parcelles selon les modes de semis

  • A 9H30 chez France BOULANGER (aux Martres d’Artière) : Visites de parcelles de céréales d’hiver semées en semis direct
  • A 11H30 sur les parcelles de l’EPL Louis Pasteur – site de Marmilhat (à Lempdes) : Comparaison semis de méteils en Semis direct derrière CIPAN et derrière travail du sol

>> Pour faciliter l’organisation de ces visites, voire vous informer des éventuels changements de programme de dernière minute selon les conditions météo, l’inscription préalable auprès de Bio 63 est vivement conseillée.

Contact, renseignements et inscription (vivement conseillée) :

Romain COULON, technicien Grandes cultures biologiques à Bio63 (groupement des producteurs bio du Puy de Dôme) : 04.73.44.45.28 / 07.87.31.87.89 / romain.bio63@aurabio.org

Journée organisée par Bio63, dans le cadre des activités du GIEE « Les Bio motivés de Limagnes », en partenariat avec la chambre d’agriculture du Puy de Dôme (rendez-vous sur le blog du groupe pour en savoir plus sur les activités et les résultats du GIEE)

Avec le soutien financier de l’État, du conseil départemental du Puy de Dôme, de l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne et de VIVEA